0 0,00
 

L’apiculture au mois de juin

Enfin en mois de juin ! Prenez une grande bouffée d’air frais, le pire est passé, mais de grands travaux vous attendent. Cette période est certainement la plus importante pour tous les apiculteurs. Effectivement, le mois de juin est connu pour être l’achèvement des grandes floraisons de fruitiers, même si les fleurs des buissons restent tout de même importantes jusqu’au mois d’août. Il faut savoir que le développement des colonies est souvent à son apogée vers la fin du mois de mai. Cela permettrait alors de déterminer les possibilités de collectes de miel.

Dans ce cadre, les élevages des reines fécondées sont moins faciles, et sur cette même lancée, le creux de fleuraisons commence dans quelques régions. Même si les butineuses sont en train de s’activer au trou de vol, la famine guette la colonie.

Ce dernier mois du printemps est souvent beau et chaud, en proposant en moyenne 15 à 21 °C. Par contre, des pics peuvent être observés soit une température atteignant les 25 °C ou encore les 35 °C. En ce qui concerne sa vie de colonie, il faut savoir que c’est à cette période qu’on peut observer une population à son maximum. Ainsi, il va falloir bien surveiller le couvain. À ce moment de l’année, les butineuses prennent souvent le dessus. Par contre, il faut toujours surveiller le varroa et maintenir la force de la colonie. Encore une autre chose, faites bien attention aux mycoses, elles peuvent être fatales.

Bien entendu, de grands travaux vous attendent au rucher. Ainsi, vous serez tenu de faire construire des rayons, mais aussi de prendre soin des essaims. En principe, vous allez préparer l’extraction du miel. Pour ce faire, la miellerie se doit d’être un endroit sec propre, mais surtout interdit des animaux domestiques.

Categories: apiculture