0 0,00
 

L’apiculture au mois de juillet

En principe, le mois de juillet s’avère être la dernière récolte, mais c’est également la période du traitement chimique antivarroa d’été. Souvent, ce mois propose un climat chaud et une température chaleureuse pour toute la colonie. Par conséquent, durant cette période, l’eau manque cruellement, ce qui engendre un très faible taux de floraisons.

Évidemment, vos abeilles auront extrêmement soif et sont amenées à entamer leurs réserves. Pour un apiculteur, l’activité demeure tout de même dense, mais elle déterminera en partie la suite de la saison. Il faut savoir que la disette apparaît en de multiples endroits. Par ailleurs, cette dernière conduit un bon nombre de colonies à chasser les bourdons hors des ruches. À cet effet, ils sont incapables de se nourrir seuls et finissent par mourir de faim. Précision : ces derniers ne sont pas du tout agressifs et sont dépourvus de dard. En d’autres termes, ces bourdons sont pratiquement soumis au bon vouloir de toutes les abeilles.

Sachez que tout au long de ce mois, vous devez obligatoirement réguler la température pour le bien de votre ruche. En principe, votre couvain a certainement besoin d’une température d’au moins 35 °C pour se développer. Il faut faire attention aux fausses teignes qui se développent. Durant le mois de juillet, vous allez également procéder au premier traitement contre le varroa. Au niveau du rucher, sachez qu’il y a des travaux à faire comme la récolte, qui est certainement la plus importante. Vous serez également tenu de préparer les réserves pour l’hiver, sans oublier de nourrir toute la colonie.

Categories: apiculture