0 0,00
 

L’apiculture au mois d’avril

À ce moment de l’année, l’hiver s’estompe et les nuits s’avèrent plus froides, mais les journées plus chaudes. Faites attention, car en une nuit, le gel peut éventuellement griller toutes les fleurs des fruitiers. Il faut également souligner que vous allez faire face à quelques jours successifs de pluie pouvant ruiner la floraison.

Soyez particulièrement prudent, c’est le mois durant lequel les colonies explosent. Tout au long de cette période, il va falloir construire des rayons. Sur cette même lancée, vous serez également tenu de contrôler le varroa. En quelque sorte, il est important de vérifier la densité des varroas présents. Si les chiffres se placent à plus de 3 varroas par jour, cela veut dire que votre colonie a besoin d’être traitée immédiatement. À titre de rappel, ces traitements interdisent d’en faire une colonie de production étant que le risque de trouver des produits chimiques inhabituels dans le produit peut éventuellement conduire à la plus extrême prudence.

Par ailleurs, il va également falloir contrôler la fière d’essaimage. En effet, quand les populations sont particulièrement fortes, atteignant les 8 cadres de couvain, le risque d’essaimage monte en flèche. Il faut également savoir qu’un coup de froid peut éventuellement bloquer la ponte de la reine. En outre, il sera important durant ce moment de stimuler les colonies, mais également de réunir les essaims de l’an passé.

Categories: apiculture