L’apiculture au mois de décembre

Enfin décembre ! Vous pouvez vous offrir une pause et un repos mérité après une longue année de travail. En principe, il s’agit du mois pour faire un petit repos. Une occasion pour l’apiculteur de poser ses pieds.

En fonction des régions, il y aura encore de beaux jours. Parfois, les abeilles seront alors réchauffées et sortiront, ce qui les poussera à venir réaliser un long hivernage. Les abeilles se pelotonneront autour de la reine. On dit qu’elles font la grappe.

Les abeilles passent alors à tour de rôle à la surface de la grappe dans le but de partager la dépense d’énergie. Vous devrez également vous informer surtout sur ce qu’il y a à savoir sur l’entretien de la ruche en hiver.

Et c’est encore le moment pour parrainer une ruche, pour réserver des reines fécondées mais aussi faire une petite cure de gelée royale. Faites un tour dans notre boutique !

Categories: apiculture

L’apiculture au mois de novembre

On dit que “si novembre tonne, l’année sera bonne”. Et “pluie de novembre font bon décembre”. Sans l’ombre d’un doute, ces dictons affirment que novembre et pluie vont de pair.

Cette période reste la meilleure période pour le développement des réseaux racinaires des plantes vivaces, mais aussi des arbres. Ainsi, les colonies, elles, ont déjà constaté que la morte-saison est sur place. En outre, les abeilles cloîtrées dans leurs ruches consommeront la quasi-totalité de leurs réserves.

À l’atelier, il sera le moment de réaliser toutes sortes de répartitions de matériel, mais aussi de désinfections. Par ailleurs, vous allez aussi procéder au traitement à la flamme ou à la soude. Pensez à prendre des gants en caoutchoucs pour rincer à l’alcool, mais vous pouvez également les tremper dans un seau d’eau javellisé.

C’est le moment aussi pour préparer l’année suivante et penser à réserver dès maintenant les reines fécondées que vous aurez besoin l’an prochain. Profitez-en pour faire un tour sur la boutique.

Categories: apiculture

L’apiculture au mois d’octobre

Souvent, ce mois est considéré comme étant le mois de la mise en hivernage. Effectivement, il s’agit d’une période de préparation active pour l’entrée en hiver. Tant de la part de l’abeille que de l’apiculteur, soucieux du bien-être de ses colonies.

Juste suite à la récolte, un traitement a été fait, mais seulement hors de la présence des hausses, à l’acide formique ou avec des bandelettes. Vous avez également réalisé un deuxième traitement pour le début septembre. D’ailleurs, des chutes de varroas seront certainement constatées et comptées, mais ne dépassera tout de même pas l’un par jour.

En réalité, le but est d’hiverner toutes les colonies, et ce, avec moins 30 chutes naturelles de varroas par ruche sur tout le mois. Tout au long de cette période, vous serez tenu de changer les reines. Par ailleurs, vous serez également tenu de vous charger de resserrer toute la colonie entière.

Categories: apiculture